Sélectionner une page

Vingt ans de réclusion pour Geoffrey Debouver

Juil 15, 2014Droit pénal

LA VOIX DU NORD
Publié le 17/04/2014

Geoffrey Debouver a été condamné jeudi soir à vingt ans de prison. Comme l’avait demandé Luc Frémiot, l’avocat général, dans un réquisitoire implacable, bâti comme à son habitude autour d’une construction juridique solide qu’il livre avec force. Quand il martèle sa conviction, doigt pointé et buste penché, l’accusé blême et immobile semble encore plus perdu dans ce box fermé et blafard d’où n’est sorti, de tout ce procès, qu’un filet de voix hésitant. Parfois tremblant. De peur, peut-être.

Il a tout avoué. Tout livré. Ses gestes épouvantables, dans le cabanon où poussait la plantation de cannabis pour laquelle ils s’étaient disputés ; son incapacité à expliquer ce qui lui a pris ; ses regrets aujourd’hui ; la désolation qu’il en conçoit, seul face à ce qu’il a fait.